Ein Projekt des Schweizerischen Gemeindeverbands.
Un projet de l’Association des Communes Suisses.
Un progetto dell’Associazione dei Comuni Svizzeri.

Apprenons la démocratie (A scuola di democrazia)

vue d’ensemble
chiffres/faits
Vidéos/voix concernant le projet
Contact/Liens
Documents
« Apprenons la démocratie » est un projet d'éducation à la citoyenneté active destiné aux élèves du deuxième cycle de l'école primaire. Le projet a été conçu par la Section des autorités locales (Sezione degli enti locali) du Département des Institutions (Dipartimento delle Istituzioni) du Canton du Tessin. Un projet pilote est organisé depuis janvier 2020 dans l’école de Tesserete avec une classe de troisième année (8 ans).

L'objectif du projet est d'accroître, par une expérience positive et émotionnelle, la propension des citoyens de demain à jouer un rôle actif dans leur collectivité locale, berceau de la démocratie directe suisse. L'expérience de citoyenneté active agit sur les trois éléments de la motivation et vise à accroître la capacité de participer (savoir-faire), la volonté de participer (vouloir-faire) et la possibilité de participer (pouvoir-faire).

Le projet comprend trois volets, sur une période de 4 mois (pour un total d'environ 35 heures) :

1) deux leçons en classe visant à expliquer aux enfants ce qu'est une commune, son rôle et son fonctionnement ;

2) des sorties et des activités telles que des visites de l’administration et des services municipaux ou une rencontre avec le maire ;

3) un jeu de rôle au cours duquel les enfants jouent le rôle de conseillers municipaux (Législatif) et vivent un processus démocratique basé sur les mêmes règles que dans le monde réel.

Dans le cadre du projet pilote, les cours ont été menés par une représentante de la Section des autorités locales, l'enseignant et le directeur de l'Institut, ce qui a permis d'impliquer les enfants avec succès.

Il a été décidé de réaliser le projet dans les écoles primaires en partant du constat que les enfants sont un terrain fertile pour semer des graines. Cette tranche d'âge constitue un point de départ approprié pour un parcours visant à former et à structurer le sens civique et la citoyenneté active. Comme le conte du Petit Prince nous le rappelle, les enfants ont la capacité de poser des questions et de voir le monde avec des yeux différents grâce à leur forte imagination, leur curiosité et leur capacité à être surpris par ce que les adultes considèrent comme allant de soi.

Le jeu de rôle est le moment fort du projet. Le processus d'apprentissage est réalisé par l'action et l'expérimentation d'un rôle (être conseiller municipal), d'une tâche (élaborer, en groupe, un projet différent pour se sentir bien à l'école et l'élaborer sous la forme d'une motion) et d'une situation (la séance du conseil municipal) dans laquelle les enfants sont appelés à mettre en œuvre leurs compétences personnelles et transversales pour atteindre l'objectif qui sont la réflexion et l'esprit critique, la pensée créative et la capacité à collaborer et à communiquer.

***

Malheureusement, la situation exceptionnelle générée par le COVID n'a pas permis de réaliser le projet dans son intégralité, le bloquant deux semaines seulement après le jeu de rôle tant attendu par les enfants, la première session du conseil municipal. Le projet reprendra en septembre, avec la rentrée scolaire.

1167
Budget défini par l’Exécutif municipal
Section des autorités locales, Commune

Section des autorités locales (suivi), Directeur de l'Institut, Enseignant, Commune

Section des autorités locales

L’idée du projet est née d’un séminaire dédié à la thématique de la politique de milice organisé par l’Association des Communes Suisses (ACS), ayant eu lieu le 23 et le 24 mai 2019 à Bellinzona.

En raison de la fermeture de toutes les écoles, ordonnée par le Conseil fédéral en réponse à l’émergence COVID, le projet a dû être interrompu.

Malgré l'expérience partielle, le projet a reçu dès la première phase d'importantes réactions positives de la part des élèves, de l’enseignant et du Directeur de l'école. La Section des autorités locales a donc décidé de soumettre le projet au Département de l'éducation, de la culture et des sports, afin de discuter de la faisabilité et des modalités d'une éventuelle mise en œuvre dans d'autres écoles.

La participation conjointe de la représentante de la Section des autorités locales, de l'enseignant et du Directeur de l'Institut aux cours et aux activités a contribué de manière décisive au succès du projet.

Quelles sont les phases du jeu de rôle, le moment fondamental du projet ?

Les enfants sont amenés, par une approche de résolution de problèmes, à développer des idées pour améliorer leur « bien-être à l'école » (tout comme la Municipalité vise à « améliorer la qualité de la vie résidentielle »), dans les limites d'un budget défini par la Municipalité et dans le respect du règlement de l’école. Devant travailler en groupe, ils sont appelés à trouver des solutions concertées. Les propositions doivent être rédigées par écrit, en respectant certains critères, puis présentées sous forme de motion lors d'une session du conseil municipal. La réunion peut avoir lieu dans la salle de classe ou dans la salle normalement utilisée par le Législatif. Le Directeur de l'Institut, l’enseignant et le conseiller municipal à la tête de la Division de l’éducation prennent part à la réunion en tant que représentants de l’Exécutif. La procédure est similaire, avec quelques modifications, à celle de la motion. Lors de la première session du conseil municipal, chaque groupe propose son propre projet aux « collègues » réunis en session. Les différentes idées sont soumises au vote et celle qui obtient le plus grand nombre de voix est remise à la Municipalité : le Directeur de la Division de l’éducation devra ensuite discuter la proposition avec ses « vrais » collègues et rédiger un Message qui explique comment la mettre en œuvre. Le Message est transmis aux enfants et soumis pour discussion et approbation lors d'une deuxième session du Conseil municipal. La phase finale du projet prévoit la réalisation de l'idée ! Et c'est là le point essentiel : les enfants comprennent qu'il est possible d'améliorer la réalité dans laquelle ils vivent.

Enfants et jeunes
Éducation politique
Durée déterminée

Responsable de projet:

Simona Corecco

Collaboratrice scientifica

Sezione degli enti locali

simona.corecco@ti.ch

091 814 17 24

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen

Contact

Association des Communes Suisse
Case postale, Laupenstrasse 35, CH-3001 Berne
Tel.: 031 380 70 00
verband(at)chgemeinden.ch

Suivez-nous sur

"In comune" auf Facebook (öffnet neues Browserfenster)

Association des Communes Suisse

Schweizerischer Gemeindeverband
 

2013. Tous droits réservés. Merci de lire les «Informations juridiques générales, protection des données» avant de continuer d’utiliser ce site web.