Ein Projekt des Schweizerischen Gemeindeverbands.
Un projet de l’Association des Communes Suisses.
Un progetto dell’Associazione dei Comuni Svizzeri.

Session des migrants & migrantes

vue d’ensemble
chiffres/faits
Vidéos/voix concernant le projet
Contact/Liens
Documents
Plateforme pour la participation politique des migrantes et migrants

En juin 2015, une première session des migrants et migrantes de Suisse a eu lieu à la mairie de Bâle. Après l’achèvement réussi du projet pilote organisé par le Forum pour l'intégration des migrantes et des migrants (FIMM Suisse), l’Association «Mitstimme» a été créée avec comme objectif de poursuivre la session des migrants & migrantes. En mars 2018, avec la conviction que la politique concerne l’ensemble de la population, indépendamment de la nationalité, cette organisation a lancé la deuxième édition de la session des migrants & migrantes dans le but d’attirer l’attention sur les requêtes des migrants et migrantes vivant à Bâle et de créer un récipient novateur, afin d’initier des personnes sans droit de vote et d’éligibilité aux événements politiques, le seul de ce genre en Suisse. Les migrantes et migrants ont ainsi la possibilité de codéterminer la société suisse en élaborant dans de petits groupes de travail diverses idées et propositions d’amélioration relatives à des sujets sociaux, avant de les discuter, de les adopter et de les transmettre aux milieux politiques lors d’une session parlementaire.

En vue de la session des migrants & migrantes de 2018, les participantes et participants ont formé quatre groupes de travail, qui se sont penchés intensément pendant des mois sur des sujets sociaux spécifiques («Culture de bienvenue», «Formation et migration», «Participation politique» et «Lutte contre la xénophobie») et ont élaboré des approches de solution concrètes. Ces propositions politiques ont ensuite été présentées lors de la session des migrants et migrantes en octobre dernier et discutées avec les personnes présentes.

Plus de 140 personnes ont participé à la session parlementaire dans la salle du Grand Conseil bâlois. Ce jour-là, dix propositions ont été présentées, discutées et remises aux membres du Grand Conseil dans la salle après chaque votation. Ceux-ci ont repris ces propositions élaborées et les ont introduites dans le système politique sous forme d’interventions parlementaires. Ainsi, sept propositions sur dix ont trouvé leur voie politique: une interpellation, une pétition et cinq postulats ont été déposés. À part un postulat, toutes les interventions ont été transférées au gouvernement. Vous trouverez d’autres informations sur chaque proposition sous http://mitstimme.ch/. Les politiciennes et politiciens des partis les plus divers ont soutenu la session des migrants & migrantes: ils ont soit agi en qualité de mentors pour les participantes et participants, soit accompagné un groupe de travail. Cet échange intense avec les politiciennes et politiciens a garanti le lien avec la réalité et la faisabilité de chaque proposition.

Ainsi, le chemin est également l’objectif de l’ensemble du projet: pour la préparation de la session des migrants et migrantes, un large éventail de possibilité d’informations et de formation continue est proposé, entre autres concernant le système politique de la Suisse et la compétence de s’exprimer dans un contexte politique.

Environ 50'000 fr.
Confédération, Canton et diverses fondations

Comité organisateur (6 personnes), 1 responsable de projet, 4 groupes de travail / participantes et participants

Association «Mitstimme»

Dans le canton de Bâle-Ville, le taux d’étrangers atteint plus de 36% de la population résidente. Dans ce canton , le corps électoral pourrait, dans dix ans, constituer moins de la moitié de la population selon une extrapolation de l’Office des statistiques du canton. Les personnes sans droit de vote et d’éligibilité sont exclus des processus décisionnels politiques dans presque tous les cantons de Suisse, malgré le fait qu’ils y habitent et voudraient volontiers aussi façonner la société. La session des migrants & migrantes veut combler cette lacune démocratique et donner la possibilité aux personnes sans droit de vote et d’éligibilité en Suisse, de transmettre aux milieux politiques leurs requêtes sous forme d’interventions parlementaires.

Ce n’est pas toujours évident de réunir les divers acteurs et de tenir compte de leurs intérêts: il faut parler le bon langage, développer une attitude commune et la représenter vers l’extérieur. Les déroulements et compétences doivent être clairement définis au niveau du projet, afin d’éviter les malentendus. Enfin, pour garantir une communication ciblée, il faut utiliser les bons canaux.

En 2018, plus de 140 personnes ont participé à la session des migrantes et migrants, et en 2018, sept des dix propositions formulées ont été introduites par les politiciennes et politiciens locaux au sein du Parlement.

  • Formation de petits groupes de travail, qui se consacrent à un sujet social spécifique et élaborent des propositions concrètes de solutions.
  • Mise en place de formations continues, afin de garantir le lien entre la pratique et la théorie.
  • Échange avec le monde politique par un programme de mentoring.
  • Présentation et discussion des propositions politiques à l’occasion de la session des migrants et migrantes.
Étrangers et étrangères
possibilité de participation politique
événement régulier

Zaira Esposito

Responsable du projet

Association «Mitstimme»

Hebelstrasse 125

CH 4056 Bâle

info@mitstimme.ch

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen

Contact

Association des Communes Suisse
Case postale, Laupenstrasse 35, CH-3001 Berne
Tel.: 031 380 70 00
verband(at)chgemeinden.ch

Suivez-nous sur

"In comune" auf Facebook (öffnet neues Browserfenster)

Association des Communes Suisse

Schweizerischer Gemeindeverband
 

2013. Tous droits réservés. Merci de lire les «Informations juridiques générales, protection des données» avant de continuer d’utiliser ce site web.